Parlons de : Jules Verne #3 – Passionné par la science ?

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir découvert la surface de sa vie et vu les détails de certaines de ces valeurs et méthodes de travail, remettons maintenant en question sa passion pour la science et concluons sur ce personnage qui a marqué plus d’un esprit.

Une vrai passion pour la science ?

Nous pouvons penser que Jules Verne, d’après toutes les œuvres qu’il a produites autour de la science et de la technologie, ne peut qu’être un passionné pour la science. Mais, nous pouvons nous demander, Jules Verne aimait-il vraiment la science ou était-ce un outil pour raconter des histoire prenantes ?

Selon Michel Clamen, Jules Verne ne intéressait pas vraiment à la science en elle même. Ce point de vu est très intéressant, l’argument principal de celui-ci est qu’il n’a jamais participer au principaux débats scientifiques de son époque.

D’après l’auteur de Jules Verne et la science, cent ans après, Jules Verne a voulu éditer un premier roman appelé Paris au vingtième siècle (qui fût déjà évoqué auparavant). Cette œuvre a été refusée par son éditeur car, jugé trop critique envers la science. L’auteur à succès n’insistera pas et poursuivra le chemin de cinq semaines en ballon.

Cela porte énormément à débat puisque nous avons vu dans l’article précédent que Jules Verne s’était abonné à plus de vingt revus scientifique alors comment lire tout cela sans être passionné ?

Pour une autre passion

Laissons place à un petit peu de rêve et de spéculation. Mettons que Jules Verne n’était pas passionné par la science. Nous avons vu dans l’article précédent que c’était un amoureux du travail bien fait. Eh bien, il serait totalement compréhensible que Jules Verne intersession à la science comme outil pour rendre ces histoires plus intéressantes, donc, au profit de sa passion pour l’écriture ! Et qu’on se le dise, c’est admirable.

En bref

Toujours est-il que nous ne pouvons pas savoir exactement ce qu’il y avait dans la tête de Jules Verne, nous pouvons nous en rapprocher avec divers témoignages, des écrits ou manuscrits mais ne sauront jamais à 100%. Au final, peu importe qu’il soit passionné ou non par la science. Ce qui compte le plus, c’est qu’il ai fait rêver des millions d’enfants, et d’adultes en plus de probablement passionner des personnes par la science. Il a donc sût rendre passionnant la science de par ces histoires. C’est d’ailleurs peut-être cela qui fait se distinguer Jules Verne d’autres écrivains. En bref, passionné ou non, il reste une chose, Jules Verne se méfiait de la technologie.

Une méfiance vis à vis de la technologie.

Aujourd’hui, Jules Verne est presque vu comme un père de la science fiction. Certains le voient comme quelqu’un qui a énormément défendu la science et ces avantages, MAIS.

Un défenseur de la dangerosité de la technologie

Après plusieurs romans qui vantent les bienfaits de la technologie, l’auteur se lasse de celle-ci. Il commence d’ailleurs à en voir les méfaits. Jules Verne vas donc essayer, grâce à ses romans, d’apprendre à ses lecteurs que la technologie peut s’avérer dangereuse à des fins personnelles. Il va donc changer ses personnages.

Par exemple, dans son œuvre de la terre à la lune, le personnage Impey Barbicane réussi l’exploit d’envoyer un groupe de personnes en orbite. C’est un exploit pour tout le personnage du roman en plus d’être une grande fierté pour M.Barbicane. Par contre, en 1889, soit près de vingt ans après de la terre à la lune, Jules Verne publie un troisième tome intitulé Sans dessus dessous. Dans cette oeuvre, Jules Verne choisira de rendre vicieux le professeur Barbicane. Il redressera le canon ayant servi à envoyer les hommes en orbite afin de faire fondre la calotte glaciaire et s’approprier le charbon sous la banquise.

On peut aussi citer le personnage de Thomas Roch dans Face au drapeau qui a inventé une arme de destruction massive : Le Fulgurateur. Il se fera interné, car sa folie des grandeurs le rendra fou.

Conclusion

Entre incroyable vulgarisateur et magnifique narrateur, Jules Verne a sût se démarquer en allant jusqu’à inventer une autre branche de la littérature. C’est un auteur génial qui mérite d’être lût par les petits, mais aussi les grands.

C’était un plaisir de partager mes recherches et mes pensées vis à vis de ce grand homme.

Merci !

En espérant que vous avez pris du bon temps et surtout appris des choses à propos de cet auteur !

N’hésitez surtout pas à me donner votre avis dans les commentaires.

Les sources

Articles Récents

À propos de l’administrateur

Mathys Bernigaud
Mathys Publié le

Auteur débutant, je n'écris que depuis peu. J'ai, dans chacune, de mes histoire l'objectif de faire rêver mes lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *